Matisse

Pour une meilleure compréhension, survolez les mots en gras avec la souris pour afficher la définition. (a venir)
 

Config :

Configuration utilisée pour réaliser ce guide :

    • X570 Aorus Master  – BIOS F7b

    • AMD Ryzen 3800x

    • Corsair Vengeance RGB PRO 2x8Gb (Micron Edie A2)

    • nVidia GT 710

    • Corsair MP600 Gen4 Pcie

    • Seasonic Prime 1300w Platinium

    • Aircooling

 

BIOS :

Les cartes mères Gigabyte possèdent deux BIOS et peuvent passer de l’un à l’autre en cas de problème lors du boot. Les cartes mère haut de gamme ont des switch pour pouvoir choisir sur quel BIOS boot. Je vous conseil d’activer le Single BIOS pour pouvoir sélectionner le BIOS actif avec le second switch.

 

Il n’existe à ma connaissance aucun BIOS XOC pour les cartes Aorus. Je vous conseille donc de flasher votre carte avec le dernier BIOS en date pour bénéficier des dernières optimisations pour l’overclocking (notamment RAM). Vous pouvez trouver tous les BIOS pour votre carte sur le site Gigabyte.

La méthode la plus simple pour mettre à jour votre BIOS est d’aller dans le Menu Q-Flash.

 

Software :

App Center : Nécessaire pour faire fonctionner les logiciels Gigabyte

 

Easy Tune : Ce logiciel vous donne le contrôle sur l’ensemble des voltages de la carte mère ainsi que sur les ratios du processeur.

Réservé aux utilisateurs avancés, certaines tensions peuvent mener à la dégradation et/ou la destruction de votre matériel.

 

Avant de commencer :

Avant de commencer tout overclock, assurez-vous que votre OS est 100% stable si c’est pour du H24. Pour du bench il est préférable de faire un OS propre spécialement pour cela.

Cette architecture est vulnérable au “RTC Bug”, donc choisissez bien votre OS avant de vous lancer car cela peut altérer le score sur les benchmarks non protégés.

 

Les options BIOS à connaître :

CPU Clock Control : 

Modifier la fréquence de la carte mère, autrement dit le BCLK.

 

CPU Clock Ratio : 

Permet de choisir le ratio du CPU.

 

Extreme Memory Profile(X.M.P) : 

Permets de charger le profil D.O.C.P ou XMP de vos RAM.

 

System Memory Multiplier : 

Permet de choisir le ratio de la RAM.

 

Advanced Memory Settings :

Ce sous menu contient tous les timings RAM pour faire son profil manuellement.

 

CPU Vcore : 

Contrôle le voltage des coeurs du CPU.

 

VCORE SOC : 

Contrôle du voltage de l’IMC, souvent appelé le vSOC.

 

DRAM Voltage : 

Contrôle du voltage appliqué aux barrettes RAM, souvent appelé le vDDR

 

CPU/VRM Settings :

Ce menu contient les réglages VRM, comme le LLC et les OCP/OVP

 

Infinity Fabric Frequency and Dividers :

Permet de modifier la fréquence de l’Infinity Fabric.

 

Préréglages BIOS :

Avant de se lancer dans l’overclocking, il est préférable de faire quelques réglages.

 

CPU Clock Ratio : Fixer un ratio plus haut que le ratio par défaut pour désactiver le XFR.

Attention tout de même, fiez vous à la fréquence indiquée dans les information de l’onglet “Main” et non celle que vous pouvez lire dans la colonne de droite qui est influencée par le XFR.

 

CPU Core Voltage : Mode manuel avec une valeur proche de celle par défaut pour ne pas que la carte mère le modifie d’elle même.

Vous pouvez aussi charger le XMP si vous le souhaitez. Faire un profil safe comme celui ci permet de redémarrer sans avoir à clear CMOS après un mauvais réglage et d’empêcher la carte mère de “jouer” avec les paramètres importants sans que l’on s’en rende compte (voir l’article sur les Auto Rules)

LLC :

Sur la x570 Aorus Master le point de mesure comme la valeur indiquée par les logiciels indiquent le vCore à la sortie des VRM. Cette valeur n’est pas fiable car il y aura une perte de tension dans les cores du CPU en fonction de la charge. 

La consommation des Matisse n’est pas très élevée et donc le vDrop ne le sera surement pas non plus. Si vous voulez régler le LLC, je vous conseille de prendre un point de mesure vous même directement sous le socket du CPU. C’est la valeur mesurable qui sera la plus juste. Si vous ne voulez/pouvez pas le faire, laissez le LLC en auto.

 

Fonctionnement du CPU :

Les CPUs Matisse sont composés de deux à trois die en fonction de leur nombre de core :

  • Un die IO qui contient l’IMC et l’Infinity Fabric.

  • Un ou deux CCD composés de deux CCX de 4 cores.

Chaque CCX peut gérer deux c-states en même temps. On ne peut donc pas appliquer une fréquence différente à chaque core. On peut par contre laisser 3 cores dans un petit c-state pour maxer la fréquence d’un seul core pour faire un max freq ou du benchmark mono core.

 


 

Chaque CCX est indépendant en ce qui concerne les fréquences, Il est donc possible d’overclock un CCX plus haut qu’un autre.

 

Pour les benchmarks qui ne nécessitent pas tous les cores du CPU vous pouvez en désactiver quelques uns. Pour pouvoir désactiver des cores manuellement il faut impérativement garder le même nombre de coeurs dans chaque CCX actif et dans chaque Die ! Vous devez donc désactiver les coeurs par groupe de 2 sur les CPUs avec un seul CCD et par groupe de 4 sur les CPUs avec 2 CCD.

 


Pour ce qui est de la gestion RAM, l’IMC a été déporté dans l’IO die. La communication entre l’IMC et les Core passe par l’Infinity Fabric. Par défaut la fréquence FCLK et DDR sont liées, et les performances sont optimales de cette façon.

 

Overclocking :

Il faut bien comprendre que chaque configuration est différente, ca ne sert donc à rien de copier des valeurs prises à droite à gauche. Pour plus d’informations à ce sujet consultez l’article “Chaque configuration est différente”.

Si vous désirez réaliser un overclocking pour une utilisation courante veuillez lire cet article “Méthodologie overclocking H24”.

Prenez le temps d’optimiser votre cooling, la température est primordiale pour la montée en fréquence. Il faudra aussi surveiller la température des VRM du vCore qui monte eux aussi rapidement. N’hésitez pas à utiliser HWMonitor pour vérifier la température de chaque Die. La surface de l’IHS comme celle du refroidissement utilisé est très grande, il peut donc arriver que le contact ne soit pas idéal. Si vous voyez un Die qui est 20°C plus chaud qu’un autre il faut  refaire le montage du refroidissement. Pensez à bien visser chaque vis petit à petit et non pas une à fond puis une autre pour un meilleur plaquage. 

PRENEZ DES NOTES ! Même si on se dit toujours que “ça passe au feeling” ou “qu’on se rappellera des valeurs” ça finit toujours de la même façon. On oublie et on doit tout recommencer ou alors on clock avec les fragments de mémoire et ce n’est pas stable et/ou le score est mauvais.

Prendre des notes est un énorme gain de temps et permet de comprendre plus facilement le comportement de ces composants

 

CPU :

Une fois qu’on a compris comment fonctionne le CPU, l’overclocking est très simple à réaliser

Commencez par faire un score de référence avec votre profil BIOS safe. Ca permet de voir comment va évoluer le score et les fréquences. Il est quand même conseillé de monitorer les températures du CPU avec Core Temp ou Ryzen Master pendant le benchmark pour savoir si votre cooling est suffisant.

Ensuite il suffit de monter le ratio progressivement sur tous les coeurs pour trouver le max stable avec votre vcore safe. Pensez à vérifier avec CPU-Z que la fréquence s’applique bien, dans certains cas on peut voir la fréquence appliqué dans le soft sans qu’elle soit réellement appliquée aux cores.

Avec Easy Tune allez dans l’onglet CPU OC, augmentez le ratio et appliquez.

 

A partir d’une certaine fréquence le CPU va crasher car il n’est pas assez alimenté pour tenir la fréquence que vous lui demandez. Il faudra augmenter le vcore avant de réessayer pour voir si ça aide.

 

Prenez garde à monitorer vos températures quand vous montez le vCore. L’augmentation de la température en fonction du vCore n’est pas linéaire, passer de 1.55v à 1.6v générera plus de température que de passer de 1.05v à 1.1v. 

Quand vous avez trouvé la fréquence max benchable de votre CPU, il est possible d’affiner l’overclocking avec Ryzen Master. Quand le benchmark ou l’OS crash, ça ne veut pas dire que l’ensemble du CPU ne tient pas la fréquence. Un seul core instable suffit à provoquer des erreurs

 

Remettez tous les cores à leur fréquence max stable, puis monter un ratio sur un seul CCX. Si ce CCX prend plus de fréquence vous pouvez reprendre l’overclocking en trouvant sa fréquence max. Une fois la fréquence max d’un CCX trouvée, vous pouvez passer aux suivant. Prenez bien en compte que le vCore est appliqué à tous les cores et non à un CCX, donc il faudra trouver le voltage qui fonctionne le mieux pour maxer tous les CCX.

 


 

 

RAM :

L’overclocking de la RAM dépendra énormément de votre matériel. La carte mère, les puces RAM, le design du PCB des sticks RAM et la qualité de l’IMC affectent grandement  les fréquences RAM, les timings et les voltages nécessaires.

Pour l’overclocking, il vous faudra utiliser deux sticks (plug sur A2 et B2) afin d’optimiser les performances. Avec un seul stick vous perdez le Dual Channel et quatres sticks vont stresser votre IMC.

 

Pour booter l’OS avec un profil RAM haut en fréquence et/ou tight il faudra surement faire un /maxmem ou un /burnmemory dans votre BCD pour limiter l’usage de la RAM. Si votre OS ne doit gérer qu’une petite quantité de RAM, votre IMC sera moins stressé.

 

En pratique ça demande beaucoup de temps et de tests et chaque personne aura des résultats différents. Par contre il y a quand même des tendances qui peuvent vous aider à commencer votre profil et des timings généralement plus importants que d’autres.

Pour ce qui est des voltages il y en a deux principaux :

 Le vSOC peut permettre de stabiliser l’IMC quand on boot avec une grosse fréquence RAM. Mais en général les auto rules sur cette tension fonctionnent très bien, on peut donc le laisser en Auto.

A ce jour, les BIOS Aorus ne permettent pas de voir les timings secondaire et tertiaires actuels. Du coup il n’y a aucune valeur sur laquelle se baser pour faire un profil soit même. Du coup je vous conseil fortement d’utiliser un kit de Micron Edie car la carte mère gère très bien les timings en auto pour pouvoir monter facilement en fréquence et obtenir de bonnes performances. 

Profil : 4400-4600c18-22-22-22-42 pour 1.4-1.5vDDR


Pour ce qui est du FCLK, il va rester synchronisées à la RAM de référence jusqu’à 1800MHz (soit DDR-3600). Si on overclock la RAM au dessus de 3600MHz le FCLK restera bloqué à 1800MHz. Certains CPUs peuvent prendre plus et cela améliore grandement les performances mémoire.

L’option pour le FCLK est cachée dans un coin du BIOS, pour la trouver aller dans l’onglet settings :

  • AMD Overclocking

  • Accept

  • DDR and Infinity Fabric Frequency/Timmings

  • Infinity Fabric Frequency and Dividers

Après quoi il ne vous restera qu’à tester jusqu’ou le FCLK reste stable, en général la valeur max est entre 1800 et 1900MHz.

Conclusion :

Merci d’avoir lu ce guide, nous espérons que ce guide vous sera utile afin d’overclocker votre PC et de mieux appréhender l’architecture.

N’hésitez à nous dire ce que vous pensez de ce guide afin que nous puissions améliorer les prochains.

 

 

 

Other Tutorials

Threadripper / Colfax

AMD

Coffee Lake

CPU

Raven Ridge

AMD

Pinnacle Ridge (Ryzen 2000)

AMD

Bleep Bloop