Pour une meilleur compréhension, survolez les mot en gras avec la souris pour afficher la définition.

Coffee Lake (Core gen8-9)

Config :

Configuration utilisée pour réaliser ce guide :

    • ASUS ROG Maximus XI Gene – Bios 0805
    • Intel Core I7 9700k
    • G.Skill OC World Cup 2019 2x8Gb (Samsung B-Die A2)
    • nVidia GT 710
    • Corsair MP600
    • Seasonic Prime 1300w Platinium

 

 

BIOS :

Asus a développé pas mal de bios pour les Maximus XI Gene et Maximus XI Apex qui sont leur deux cartes dédiés à l’XOC. Ceux ci ne sont pas publiquement disponible sur leurs sites respectifs mais sont partagés par les overclockers.

Voici la liste des BIOS XOC :

Maximus XI Gene : 

  • 0043 
  • 0044
  • 0050 : Max freq RAM / OC possible avec l’OC Pannel
  • 0057 
  • 0093 : vDDR débloqué sans activer le mode LN2

 

La méthode la plus simple pour mettre à jour votre BIOS est d’aller dans l’onglet Tool de ce dernier et de sélectionner “ASUS EZ Flash 3 Utility”. Choisissez ensuite “via Storage Devices” et sélectionnez le BIOS que vous voulez flasher dans la carte.

 

 

Software :

 

ASUS TurboV Core : Ce logiciel vous donne le contrôle sur l’ensemble des voltages de la carte mère ainsi que sur les fréquences BCLK et des ratios du processeur.

 Réservé aux utilisateurs avancés, certaines tensions peuvent mener à la dégradation et/ou la destruction de votre matériel.

EZInstaller V1.03.21 : Utilitaire utilisé afin de flasher une clé d’installation ou une ISO Windows 7 pour pouvoir l’installer sur les cartes mère Z390

 

Avant de commencer :

Avant de commencer tout overclock, assurez-vous que votre OS est 100% stable si c’est pour du H24. Pour du bench il est préférable de faire un OS propre spécialement pour cela.

Les option BIOS à connaître :

Pour l’overclock tout se passe dans l’onglet “Extreme Tweaker” avec des fonctions exclusives aux Maximus ou  “Ai Tweaker” pour les autres cartes.

Ai Overclock Tuner :

Manual : Affiche toutes les options du BIOS

Permets de charger le profil XMP de vos RAM en plus d’afficher toutes les options du BIOSChoisissez le mode manual si vous voulez faire un profil RAM vous-même ou la laisser stock, sinon choisissez le mode XMP.

 
BCLK Frequency :

Modifier la fréquence de la carte mère.

CPU Core Ratio :

Permet de choisir le ratio du CPU.

Memory Frequency :

Permets de choisir le ratio de la RAM. La fréquence RAM étant liée au BCLK, les choix disponibles seront différents si vous avez modifié la fréquence de référence.

DRAM Timing Control : Ce sous menu contient tous les timings RAM pour faire son profil manuellement.

External Digi+ Power control : Ce menu contient les réglages VRM, comme le LLC et les power limit

CPU Core/Cache Voltage :

Contrôle le voltage des coeurs du CPU, souvent appelé le vCore

DRAM Voltage :

Contrôle du voltage appliqué aux barrettes RAM, souvent appelé le vDDR

CPU VCCIO Voltage : Contrôle d’un des voltages de l’IMC

CPU System Agent Voltage : Contrôle d’un des voltages de l’IMC

Préréglages BIOS :

Avant de ce lancer dans l’overclocking, il est préférable de faire quelques réglages.

Dans l’onglet Boot, puis le sous menu Boot Configuration :

Passer la ligne “Boot Logo Display” sur Disabled permet d’afficher les informations de boot pendant le POST à la place du logo ROG. C’est plutôt utile pour voir si la fréquence RAM est bien appliquée.

“Wait For ‘F1’ If Error” sur disabled permet à la carte mère de démarrer même si des erreurs sont détectées pendant le POST. Comme par exemple s’il n’y a pas de ventilateur sur le CPU_FAN ou si le vCore est trop élevé.

Dans l’onglet Extreme Tweaker :

Ai Overclock Tuner : Manuel ou D.O.C.P

BCLK Frequency : Fixé à 100 pour ne pas que la carte mère le modifie, ca peux arriver quand on charge un profil du SPD. Cela permet aussi de voir la ligne sous OS dans TurboV Core.

CPU Core Ratio : Le fixer un ratio plus haut que le ratio par défaut pour désactiver le turbo boost.

CPU Core Voltage : Mode manuel avec une valeur proche de celle par défaut pour ne pas que la carte mère le modifie d’elle même

Faire un profil safe comme celui ci permet de redémarrer sans avoir à clear CMOS après un mauvais réglage et d’empêcher la carte mère de “jouer” avec les paramètres importants sans que l’on s’en rende compte (voir l’article sur les Auto Rules).

LLC

Elmor nous indique que le pad de lecture vCore et directement relié aux cores du CPU. Si vous avez un voltmètre, vous pouvez donc vous fier à cette lecture.

 
Une autre information importante, le LLC et la lecture softwave ont été revu pour les maximus XI. La lecture software est bien plus précise que sur les générations précédentes car elle est également reliée au die du CPU. Et si vous réglez le LLC au Lv8 vous aurez exactement ce que vous demandez aux cores.

 

 

Fonctionnement du CPU :

Sur les Coffee Lake, les cores et le cache sont sur le rail, le “CPU Core/Cache Voltage” mais pour certains processeurs, un peu de PLL Termination peut aider le Cache a monter en fréquence.

Faites attentions aux Auto Rules si vous chargez des gros XMP. Les tensions VCCIO/SA montent très rapidement et cela peut dégrader votre IMC si vous n’avez pas de refroidissement adapté.

Tous les Intel Core Gen9 “k” ont l’IHS soudé aux die. Je vous déconseille fortement de le décapsuler car vous allez perdre l’avantage de la soudure pour l’échange thermique.

Overclocking :

Il faut bien comprendre que chaque configuration est différente, ca ne sert donc à rien de copier des valeurs prises à droite à gauche. Pour plus d’informations à ce sujet consultez l’article “Chaque configuration est différente”.

Si vous désirez réaliser un overclocking pour une utilisation courante veuillez lire cet article “Méthodologie overclocking H24.

Prenez le temps d’optimiser votre cooling, la température est primordiale pour la montée en fréquence et les 9900k ont tendance a très rapidement surchauffer quand ont les overclock. 

PRENEZ DES NOTES ! Même si on se dit toujours que “ca passe au feeling” ou “qu’on se rappellera des valeurs” ca fini toujours de la même façon. On oublie et on doit tout recommencer ou alors on clock avec les fragments de mémoire et ce n’est pas stable et/ou le score est mauvais.

Prendre des notes est un énorme gain de temps et permet de comprendre plus facilement le comportement de ces composants

CPU :

Une fois qu’on a compris comment fonctionne le CPU, l’overclocking est très simple à réaliser.

Commencez par faire un score de référence avec votre profil BIOS safe. Ca permet de voir comment va évoluer le score et les fréquences. Il est quand même conseillé de monitorer les températures du CPU pendant le benchmark pour savoir si votre cooling est suffisant.

Ensuite il suffit de monter le ratio progressivement sur tous les coeurs pour trouver le max stable avec votre vcore safe. Pensez à vérifier avec CPU-Z que la fréquence s’applique bien, dans certains cas on peut voir la fréquence appliqué dans le soft sans qu’elle soit réellement appliqué aux cores.

Avec TurboV allez dans l’onglet CPU Ratio et modifier la valeur de vos cores puis appliquez.

A partir d’une certaine fréquence le CPU va crasher car il n’est pas assez alimenté pour tenir la fréquence que vous lui demandez. Il faudra augmenter le vcore avant de réessayer pour voir si ça aide.

Avec TurboV, augmenter la valeur de la ligne CPU VCore Voltage puis appliquez.

 

Prenez garde à monitorer vos températures quand vous montez le vCore. L’augmentation de la température en fonction du vCore n’est pas linéaire, passer de 1.25v à 1.3v générera plus de température que de passer de 1.05v à 1.1v. 

Si vous n’avez pas besoin de tous les coeurs, pour aller chercher la fréquence max du CPU ou pour des benchmarks monocore par exemple, vous pouvez en désactiver le nombre que vous voulez dans le BIOS. Dans l’onglet Advanced, vous pouvez changer la valeure de “Active Processor Cores” et desactiver l’Hyper Threading si besoin.

 

Cache : 

L’overclocking du cache fonctionne exactement de la même façon. Par contre il est possible de perdre en performance si le cache est trop haut en fréquence, donc pensez à bien regarder le score.

Certains processeurs ont tendance à prendre un peu plus de fréquence cache en augmentant légèrement le vPLL Termination. 

RAM :

L’overclocking de la RAM dépendra énormément de votre matériel. La carte mère, les puces RAM, le design du PCB des sticks RAM et la qualité de l’IMC affectent grandement  les fréquences RAM, les timings et les voltages nécessaires

Pour avoir une bonne fréquence RAM le choix de la carte mère sera déterminant. Il faudra privilégier la M11G ou la M11A qui ont un design RAM ITX et un gros développement BIOS pour l’overclocking RAM.

Un autre point important sera vos puces RAM. Pour savoir comment overclocker votre kit, il faut au préalable identifier vos puces DDR4.

Pour l’overclocking, il vous faudra utiliser deux sticks,le premier sur A2 et le second sur B2 afin d’optimiser les performances. Avec un seul stick vous perdez le Dual Channel et quatres sticks vont stresser votre IMC.

Pour booter l’OS avec un profil RAM haut en fréquence et/ou tight il faudra surement faire un /maxmem ou un /burnmemory dans votre BDC pour limiter l’usage de la RAM. Si votre OS ne doit gérer qu’une petite quantité de RAM, votre IMC sera moins stressé.

Dans le menu “DRAM Timing Control” vous avez un sous menu “Memory presets” qui permet de charger des profils d’overclocking pour différentes puces RAM.

 

 

 

Vous pourrez trouver notamment des profils pour :

  • Hynix MFR
  • Hynix AFR
  • Samsung D-die
  • Samsung E-die
  • Samsung B-die

En chargeant ces profils, vous aurez une base afin de pouvoir en faire un adapté à vos composants.

Sur le papier c’est très simple, il faut le plus de fréquence possible avec les timings les plus bas possible. Et pour ca il faudra jouer avec quelques voltages.

Le vDDR va surtout dépendre des puces mémoires que vous utilisez.

Les puces Hynix aiment en général un petit voltage, il y a rarement de gain après 1.65v si la RAM reste à température ambiante.

Les puces Samsung aiment vraiment les hauts voltages, il faudra souvent entre 1.8 voir 2.2v pour les gros profils.

Il existe une tension auxiliaire qui peut aider à stabiliser la RAM si on utilise un kit Samsung B-Die, il s’agit du VTTDDR que l’on peut trouver dans le sous menu Tweaker Paradise.

Ce voltage est un peu particulier car il faudra l’ajuster en fonction de votre kit.

Quand on a fait un profil complet avec de la B-Die, gratter les derniers MHz peuvent êtres difficile, c’est à ce moment là qu’il faut ajuster VTTDDR. Par défaut ce voltage est réglé à la moitié du vDDR actuel. Par exemple 0.6v quand le vDDR est à 1.2v et 0.9v quand le vDDR est à 1.8v. Dans la plupart des cas, il faudra diminuer cette valeur un petit peu pour stabiliser la RAM. Mais il n’est pas exclue de trouver quelques kit qui ont besoin d’un peu plus. Il faut faire des petits ajustement pour voir ce qui aide.

Le vCCIO et le vCCSA sont les deux tensions qui vont aider l’IMC pour monter en fréquence. En général pour une fréquence de 4000 il faudra entre 1.15 et 1.25v sur les deux rails.  Au dela de 4000MHz l’IMC va demander de plus en plus de VCCSA pour arriver à boot les fréquences. Par contre faites tout de même attention, trop de tension peut rapidement dégrader votre IMC.Pour des températures ambiant, je vous déconseille de dépasser 1.6v.

Les meilleures kits actuels pour cette plateformes sont :

  • Samsung B-die A0 : 4000-4300c12-11-11-28 1T (Benchmark)
  • Samsung B-die A2 : 4600-5100c14-13-13-28 2T (Benchmark) / 5900+ (CPU-Z)
  • Micron E-die : 5800+ (CPU-Z)

LN2 :

Cette architecture souffre de CB/CBB. Le mode LN2 fait deja de bons pré-réglages qui vont permettre de descendre entre -120 et -160°c pour la plupart des CPUs. Pour descendre plus bas il faudra jouer avec quelques tensions. Chaque processeur aura ses propres réglages, et seront plus ou moins capricieux. Certains ne pourront pas aller FP et d’autres auront des CBB très haut. Je vous conseil de prendre le temps pour trouver les meilleurs réglages plutôt que de se presser a vouloir faire un score. Toutes les tensions ci dessous font chauffer le CPU, et si le CPU est trop chaud il ne prendra pas sa fréquence max.  Le but est de pouvoir utiliser le CPU en idle FP avec le moins de tension possible. Voici les tendances pour les CPUs que nous a avons tester.

  • vCCIO : 1.35/1.45v
  • PLL Termination : 1.4/1.7v ( Attention, trop de PLL peut dégrader votre CPU )
  • DMI : 1.6/1.85v
  • PLL Core : 1.8/2.4v
  • PLL Bandwidth : Lv0 / Lv2

Sur les M11G et M11A le switch RSVD peut aussi être utilisé pour laisser la carte mère déterminé les tensions nécessaires pour annuler les CB/CBB. Je vous déconseil de l’utiliser à moins que votre CPU soit vraiment très capricieux. Le RSVD applique des tensions très élevées qui ont tendance à dégrader rapidement les CPUs.

Une fois que vos avez réglé vos problèmes de CB, vous pouvez overclocker le CPU tranquillement. La méthode est exactement la même qu’à température ambiante. Certains CPUs auront besoin de PLL Termi pour prendre leur fréquences max.

Conclusion :

Merci d’avoir lu ce guide, nous espérons que ce guide vous sera utile afin d’overclocker votre PC et de mieux appréhender l’architecture.

N’hésitez à nous dire ce que vous pensez de ce guide afin que nous puissions améliorer les prochains. Vous pouvez réagir sur le forum ici.

Other Tutorials

Matisse

AMD

Raven Ridge

AMD

Threadripper / Colfax

AMD

Pinnacle Ridge (Ryzen 2000)

AMD

Bleep Bloop